Etat d’urgence

Allons courons!
Et à chaque foulée,
Oublions!
Les chemins passés,
Le passé dévalant,
Avalé.

Etat d’urgence,
Puisqu’on nous l’assène,
Seul désormais il mène
La danse.

Etat d’urgence
Nous sprintons maintenant,
Car déjà nous courions.
Pas assez pour votre élan
Bien trop pour notre raison.

Etat d’urgence
Courons nous dans la peur
D’un passé qui nous rattrape?
Ou d’un futur qui nous échappe?

Etat d’urgence
Etat confus
Où les jambes cavalent
Et le reste s’est perdu.

Etat d’urgence
Mon corps en transe
Traîne le fantôme
De mon “moi” égaré aux vents.

Etat d’urgence
Tu jubiles, entouré
Des ectoplasmes errants
D’humains déconnectés.

Etat d’urgence
Prends garde à toi
Ecoute les signes du temps
Qui bruissent sous tes pas.

Car nous courons, encore hébétés
Et pourtant fermement tenons
Le fil d’or de la raison,
Qui nous rendra la liberté.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s