La place

Je ne sais pas,
Je ne sais plus,
Une envie d’être en colère,
Et puis…

Je ne sais pas,
Je me demande,
Où être et où aller…
Mais…

Je ne sais pas,
Je sens que je suis à ma place,
Mais c’est ma place
Qui n’a pas de place,
Ou peut-être tout plein
En fait…

En fait j’ai jamais eu autant de place,
En fait je suis libre,
J’ai jamais été aussi libre,
J’ai jamais été aussi sûre
D’être à ma place.

Trouver sa place,
Sur une grande place,
Ici ou là, trouver du sens,
Ici et là.

Ma place est mouvante,
Elle n’est pas ici, ou là,
Elle est ici, et là,
Selon que je suis ici, ou là,
Elle me suit,
Elle est moi.

C’est confortable
La liberté.

Je ne peux pas être
Partout,
J’aimerais moi être partout.
Tant pis, je ferai avec ma place,
Si petite, si invisible,
Si inutile, pour certain-e-s.

J’étais à ma place,
Et j’ai pu ainsi
Faire de la place à d’autres,
Qui ne cherchaient pas une place,
Qui vagabondaient,
A la recherche d’une place
Provisoire.

Ils et elles ont pris un peu de place,
Et s’y sont senti-e-s bien,
Dans leur place, qu’ils et elles voulaient
Provisoire.

Finalement,
Quand on est libre,
On a beaucoup de place
Pour les autres ;

Pour se sentir libre,
Avant tout s’être fait une place,
En soi.

Tricky Alice dans la Poésie Debout parisienne

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s