Les âmes complexes

Aux âmes complexes
Je dédie cette prose
Et ceci comme prétexte
A ce qu’elles se reposent.

Chez les âmes complexes
Les coeurs ne se lient
De la pureté grotesque
Qu’on prête aux affaiblies.

Ils se gorgent de sens
D’idées et de valeurs
Oublient souvent la danse
Caressante du bonheur.

Les âmes complexes n’ont de répi
Que dans la fatigue lasse
D’une guerre laissée par dépit
Mais qui jamais ne trépasse.

Car les âmes complexes portent
Cette fâcheuse particularité
D’être si originales, de sorte
Qu’elles ne s’accordent sans difficulté.

A ces âmes torturées
Lucides parmi toutes
Je prône attention et respect
Epanouissant la longue route.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s