Celle-là, de Luluberlue

 

Elle est de celle qui parle peu

De celle qui disent avec les yeux
Les mots d’amour trop entendus
Les nuits d’amour trop mal vécues

De sa bouche sortent peu de mots
Car elle en a ouïe bien trop
Ses lèvres portent un sourire
Qui cache tout ce qu’elle ne sait dire

Elle s’est souvent brûlé les doigts
A toucher des cœurs qui ne le voulaient pas
Ses mains en gardent des marques tenaces
Ses caresses se gardent pour celui qui passe

Elle a connu bien des hivers
Qui ne laisse rien pousser derrière
De ceux qui glacent les cœurs sensibles
Empêchent de croire à l’impossible

A ceux qui pensent l’avoir ému
Elle donne ce qu’elle n’a pas reçu
Et laisse croire à qui le veut
Que l’amour existe encore à ses yeux

*

*
de Luluberlue

trouvé sur cette page: http://lespoetes.net/plpoeme.php?id=4187

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s