Danse salvatrice

 

Soudainement le pas s’affirme, prêt à déjouer

La confusion d’obstacles erratiques,

Acteurs désinvestis d’une farce inconséquente.

 

Extatique solitude d’un corps se mouvant,

Avide de connexions émotives,

Dans une masse inconsciente d’elle-même.

 

L’accélération vitale voile la caresse funeste

Et la course effrénée devient enivrante,

Elle se voit fasciner la foule et s’imagine la séduire;

 

Digne représentation sans public où

Elle se danse de la rue, la misère et l’apathie,

Et tisse innocemment des arabesques salutaires.

 

 

Alice se fait lyrique…

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s